Quelle est l’origine du mot Bitcoin ?

La prise de valeur fulgurante des crypto-monnaies dans le monde ses dernières décennies suscite de plus en plus l’attention de la communauté du web. De l’Amérique en Afrique en passant par l’Europe, le Bitcoin est la crypto-monnaie la plus recherchée. Quelle est son origine ? Comment cette monnaie en est arrivée à ce niveau ?

Le bitcoin : une longue histoire

Le bitcoin est issu de l’anglais bit et de coin (unité d’information binaire et pièce de monnaie). C’est l’une des cryptomonnaies les plus prisées dans le monde encore appelé monnaie cryptographique. Elle fut présentée en novembre 2008 par une personne dont le pseudonyme connu est Satoshi Nakamoto. En 2009, plus précisément le 3 janvier, son créateur procède au lancement de la plateforme qui doit générer les premiers blocs Bitcoin. Il a fallu juste attendre 9 jours pour que Satoshi Nakamoto et Hal Finney effectuent la première transaction pour 10 BTC au bloc 170. Le 5 octobre aura lieu le premier cours de change d’une valeur de 1 309,03 BTC pour 1 $ sur la plateforme New Liberty.

Cette valeur est fixée en fonction du prix de l’électricité ayant servi à miner cette quantité de BTC. En 2010, le 22 mai, Lazslo Hanyecz, un programmeur effectue la transaction de 10 000 BTC contre deux pissas d’une valeur de 20 $. Avec ces différentes transactions, MtGox naît le 17 juillet 2010. Elle se fera la part belle pour les 4 ans qui suivent. Le 12 décembre de cette même année, Satoshi Nakamoto quitte le projet au profit de Gavin Anderson. En 2011, le BTC a la même valeur que le dollar. D’autres cryptomonnaies apparaîtront comme des alternatives au Bitcoin.

On compte alors Namecoin et Litecoin qui talonnent le Bitcoin. Le 27 septembre 2012 vient la création de la Fondation Bitcoin. Le 28 novembre, il y a la mise en application du premier Halving divisant la récompense de minage à 25 BTC. La valeur du bitcoin entame donc une nouvelle progression surpassant son record de 237 $ du 7 novembre 2013 pour atteindre 912 $ le 4 décembre 2013. Malheureusement, le « hacking » de 744 000 BTC entraîne la descente du prix du bitcoin jusqu’en 2015. Elle chute jusqu’au-dessous des 160 $.

Le bitcoin : de 2015 à 2021

Dès 2015, les groupes UBS, IBM, Orange ou encore l’armée américaine portent un grand intérêt aux technologies Bitcoin et blockchain. C’est ainsi qu’est né le projet Ethereum porté par Vitalik Buterin qui seconde le BTC. Le 2 août 2016, un autre hacking a lieu, dans l’histoire du Bitcoin, avec le vol de 119 756 BTC chez Bitfinex. Le milieu de la cryptomonnaie prend définitivement un grand virage. Il y a eu une forte prolifération de projets et l’accroissement permanent puis graduel de la valeur des cryptoactifs. Le 4 avril 2017, le Japon légifère sur les monnaies virtuelles. Ce pays les considère désormais comme des moyens légaux de transaction.

L’envol de la valeur et l’enthousiasme autour des cryptoactifs font alors monter le BTC à 20 000 $. Cette croissance provoque l’augmentation des coûts de transaction qui atteignent 30 $ par transaction effectuée. L’année 2018 est le théâtre de la forte correction « bear market » du Bitcoin. Elle a été le témoin de l’institutionnalisation de cette monnaie dans les fonds d’investissement tel que Greyscale. Cette année est perçue comme une année d’apprentissage. C’est la période de prise de conscience et d’éducation des gouvernements au Bitcoin et aux réseaux blockchains.

L’année 2019 marque la fin du « bear market », avec une croissance forte du bitcoin dès le début de cette dernière. Le Bitcoin touche les sommets en matière de force d’évaluation consacrée à sa sûreté ainsi qu’en terme des cryptomonnaies les plus recherchées. Après son envolée de près de 200 % au cours de 2020, marqué par le COVID-19, le Bitcoin continue sa progression. Ayant dépassé la barre des 30 000 $ en mi-janvier, le BTC a une valeur de 47 500 $ le 21 février. On parle alors d’une progression d’environ 66 %. Depuis le début de l’année 2021, le coût du Bitcoin a été déjà multiplié par 5.

Le bitcoin, où l’acheter ?

Les plateformes de vente et d’achat des cryptomonnaies sont de plus en plus nombreuses sur le web. L’une des meilleures en ce moment est « Bitcoin Trader ». Il y en existe d’autres dont les offres ne sont pas des moindres. Le bitcoin trader est un logiciel de trading qui permet d’acheter et de vendre autant de cryptomonnaies dont le bitcoin. Vous pouvez aussi choisir d’aller sur e Toro. Elle offre l’avantage d’acheter des bitcoins moins chers via paypal, CB, Neteller, Skrill et plus. Quant à Libertex, le plus ancien, elle propose d’investir dans le bitcoin et dans d’autres cryptomonnaies.