Accueil » Écran TV cassé : est-ce couvert par l’assurance habitation ?
Tv cassée couverture assurance habitation

Écran TV cassé : est-ce couvert par l’assurance habitation ?

par Arnaud

Si votre TV est cassée, vous vous demandez surement si elle est couverte par votre assurance habitation. Bonne nouvelle, dans certains cas, votre téléviseur est bel et bien pris en charge par votre assureur.

TV et assurance habitation

La TV est considérée par votre assureur comme un bien mobilier au sein du logement assuré. Elle est donc couverte en fonction des garanties souscrites au sein de votre contrat.

Si la TV est endommagée par un sinistre

Les garanties incluses ou en option vont différer selon votre contrat et les compagnes d’assurance. Voici les plus fréquentes :

  • Dommages électriques (foudre, surtension….) : c’est quand votre télévision est endommagée par une surtension (pas un court-circuit), par exemple causé par la foudre qui toucherait votre logement.
  • Incendie : c’est lorsqu’un incendie ou un départ de feu touche votre logement et dégrade votre télévision, que ce soit par les flammes ou la fumée dégagée.
  • Vol et détériorations : dans les cas de vol, ou bien de dégradation causée par une tentative de vol ou un acte de vandalisme au sein de votre logement.
  • Dégâts des eaux et gel : c’est la couverture dans les cas d’inondations au titre des garanties catastrophes naturelles, ou en cas de simple dégât des eaux dans votre logement.

Astuce pour limiter les risques pour son écran : placer la TV en hauteur sur un support mural, elle sera ainsi à l’abri des dégâts des eaux et autres risques engendrés par un placement proche du sol. Il faudra bien sûr s’assurer qu’elle est solidement attachée !

Si la TV a été cassée par vous-même ou un tiers

En dehors des sinistres listés ci-dessus, votre téléviseur ne pourra être couvert par votre contrat habitation. Par exemple, si vous cassez vous-même votre télévision (admettons que vous l’ayez balancé par la fenêtre suite à une défaite en foot), aucune garantie de votre contrat ne s’appliquera.

Une exception existe si un tiers casse votre télévision et que celui-ci a souscrit une assurance responsabilité civile (facultative).

En bref, il est important de prendre soin de sa TV, car votre assurance habitation ne couvrira pas votre téléviseur si elle est endommagée en dehors des sinistres listés dans votre contrat.

Comment déclarer un sinistre lié à sa télévision ?

Si votre télévision est bien couverte par les garanties de votre contrat d’assurance, alors il vous faut désormais déclarer le sinistre en vue d’obtenir un remboursement.

Voici les étapes à suivre pour déclarer votre sinistre :

  1. La condition préalable est bien sûr d’avoir souscrit un contrat d’assurance habitation auprès d’un assureur.
  2. Consultez les garanties incluses dans votre contrat.
  3. Si votre sinistre fait partie des garanties identifiées dans votre contrat, alors il vous faudra remplir une déclaration de sinistre dans les 5 jours (2 jours en cas de vol). Consultez le site internet de votre compagnie d’assurance en vue d’obtenir les formulaires pour déclarer votre sinistre.
  4. Déposez plainte si besoin, notamment pour les situations de vol ou de vandalisme.
  5. Fournissez les justificatifs demandés par votre assureur (factures, dépôt de plainte, procès-verbal…)

Quelle indemnisation pour une télévision ?

Si votre TV est affectée par un sinistre couvert par votre contrat d’assurance, alors vous êtes éligible à une indemnisation. Le montant de cette indemnisation va dépendre de votre contrat. Ci-dessous, les cas les plus fréquents.

Le coefficient de vétusté

La plupart des assureurs vont appliquer un coefficient de vétusté afin de calculer la valeur de votre téléviseur au moment du sinistre. Le montant de votre remboursement dépendra donc de la valeur établie par ce calcul de vétusté.

Le calcul du coefficient de vétusté varie selon les équipements et sera établi en fonction de la date d’acquisition, du niveau d’usure… et d’autres éléments factuels. Voici comment est effectué le calcul :

  • Pour chaque mois d’usage, un pourcentage est généralement soustrait de la valeur d’achat du bien. Par exemple 1% par mois.
  • Les 6 premiers mois sont habituellement remboursés à la valeur à neuf.

Si vous avez acheté votre télévision LG 1000 € il y a 2 ans, alors le montant d’indemnisation sera de 820 €.

Les options supplémentaires

Certains contrats offrent des options supplémentaires, comme la garantie rééquipement à neuf qui permet une indemnisation à la valeur neuve du bien (donc sans appliquer de coefficient de vétusté).

Attention, car la garantie rééquipement à neuf est une option généralement très coûteuse. Faites le point sur les couvertures incluses dans vos différents contrats avant de la sélectionner.

Vous aimerez également....

Laisser un commentaire

* By using this form you agree with the storage and handling of your data by this website.