Accueil » Robot tondeuse sans fil périphérique : le guide complet (2022)
Robot tondeuse sans fil périphérique

Robot tondeuse sans fil périphérique : le guide complet (2022)

par admin
Publié le Mis à jour le

Grâce à la technologie, il est maintenant possible d’automatiser la tonte de votre jardin avec l’utilisation d’un robot tondeuse. Très utiles pour entretenir son jardin tout en évitant la corvée de la tonte, ces tondeuses autonomes rencontrent un grand succès depuis quelques années.

Parmi les solutions qui s’offrent à vous, vous pouvez opter pour un robot tondeuse sans fil périphérique, plus simple d’installation que les modèles classiques avec fil périphérique.

Véritables bijoux de technologie, elles sont aussi moins répandues et plus chères. Cette innovation arrive cependant rapidement sur le marché du jardinage, et il sera donc primordial de bien choisir son modèle. Nous vous expliquons dans cet article comment bien choisir, utiliser et entretenir votre future tondeuse sans fil.

Qu’est-ce qu’un robot tondeuse sans fil périphérique ?

Un robot tondeuse sans fil périphérique est un appareil électrique autonome qui effectue la tonte de votre pelouse sans nécessiter de fil de guidage.

Se présentant généralement sous la forme d’une boite dotée de 2 à 4 roues, il va arpenter votre jardin de manière automatisée et silencieuse pour y couper la pelouse.

Sous le robot, le système de coupe est lui aussi très innovant. Des larmes acérées vont couper l’herbe puis la broyer très finement pour en faire un fertilisant naturel et un paillage très utile afin de réduire l’évaporation du sol. Cette technique de coupe, surnommée mulching, présente aussi l’avantage de vous faire gagner du temps, car vous n’aurez pas à ramasser l’herbe coupée, ni à vider un bac de ramassage.

L’avantage principal des robots tondeuses réside dans leur programmation automatique qui les rend autonomes dans le choix des zones de tonte, et dans la gestion du cycle de charge.

Ces engins fonctionnent avec une batterie rechargeable d’une autonomie d’environ 1 ou 2 heures par charge. Une fois la séance de tonte terminée, votre tondeuse autonome est conçue pour aller se recharger seule et reprendre plus tard la tonte là où elle l’avait abandonnée.

Avec ou sans câble périphérique ?

L’univers des robots tondeuses se divise en deux segments : celles qui nécessitent l’installation préalable d’un fil de guidage dit périphérique ou périmétrique pour délimiter la zone à couvrir, et celles qui fonctionnent sans câble périphérique.

Robot tondeuse sans fil périphérique : quels avantages ?

Contrairement aux tondeuses robot standards, un robot tondeuse sans fil périphérique ne nécessite pas l’installation de câbles pour délimiter son périmètre d’action. Elle est donc prete à l’emploi.

C’est un avantage déterminant car l’installation d’un réseau de câbles périphériques est fastidieuse : il faudra les enterrer à environ 3 cm de profondeur (afin d’éviter qu’ils ne soient coupés par le robot), ou les fixer sur des piquets, sur l’ensemble des limites de votre terrain et ses obstacles (bosquets, piscine, bassins, bordures, lampadaires…).

Les tondeuses autonomes sans fil périphérique ne requièrent pas d’installation spécifique : elles se repèrent grâce à un système de capteurs qui leur permet de détecter l’herbe et d’éviter les obstacles. Elles pourront par exemple faire demi-tour au contact de zones n’ayant pas de pelouse (une terrasse par exemple). Certains modèles sont équipés de capteurs de vide pour éviter les chutes, notamment dans les escaliers. L’expérience offerte par une tondeuse sans fil de guideage est donc optimale.

Robot tondeuse sans fil périphérique : quels inconvénients ?

Le plus gros défaut des tondeuses robot sans fil périphérique ? Il en existe que très peu sur le marché.  En premier lieu, car la technologie n’est pas au point ou trop chère à inclure dans un produit grand public. Un robot tondeuse sans fil périphérique est ainsi plus cher qu’un modèle classique nécessitant l’installation de fils de guidage.

Par ailleurs, ce type de tondeuses n’est pas adapté à tous les jardins. Il faut en effet qu’il y ait des limites physiques à votre terrain, sinon vous pourriez rencontrer de sérieux problèmes, comme retrouver votre robot chez le voisin.

Le robot tondeuse sans fil périmétrique est donc adapté aux terrains délimités avec des bords naturels (haies, buissons, parterres de fleurs), ou des obstacles (terrasses, grillages, escaliers, murs…).

Comment choisir un robot tondeuse sans fil périphérique ?

Vu la variété des modèles et les nombreuses spécifications, il faut vérifier certains critères d’achat qui sont essentiels pour dénicher le meilleur robot tondeuse.

L’autonomie

Ce critère est l’un des plus importants car il influencera la superficie de terrain que votre tondeuse pourra entretenir.

La majorité des tondeuses autonomes sont équipées de batteries lithium-ion. En moyenne, elles vont tondre pendant 1 à 2 h avant de revenir se charger toutes seules pour 3 h maximum. Pour les petits modèles, les batteries commencent avec une capacité de 1500 mAh, tandis que les robots destinés aux plus grandes surfaces peuvent avoir plus de 4000 mAh.

Certains robots fonctionnent avec une batterie au plomb, l’avantage de cette technologie étant qu’elle est moins chère, mais avec un temps de recharge bien plus long : de 16 à 20 h.

Attention, l’autonomie de votre tondeuse pourra etre diminuée par de nombreux facteurs selon la configuration de votre jardin :

  • Les pentes et dénivelés
  • Les nombreuses manœuvres
  • Les variétés robustes de gazon
  • Les conditions météo

La surface de tonte

Cette superficie est estimée par le fabricant et indique la taille de terrain que peut entretenir le tondeuse robot efficacement.

La majorité des modèles proposés aujourd’hui peuvent assurer l’entretien de 1 000 m², une surface déjà suffisament vaste pour la plupart des pavillons. Les modèles les plus puissants et les plus performants pourront entretenir des surfaces jusqu’à 6000 m2. Si vous etes à la recherche d’un robot tondeuse de 6000 m2, nous essaierons de vous ournir un comparatif très bientôt.

La qualité de coupe

Toutes les tondeuses robot ne se valent pas sur le critère de qualité de leur coupe. Parmi les critères à étudier :

  • Le réglage de la hauteur de coupe : indispensable pour l’ajuster en fonction de la hauteur de votre gazon.
  • La largeur de coupe : les grandes surfaces exigeant davantage de largeur de coupe.
  • La qualité et le nombre de lames :  il est recommandé d’opter pour un appareil ayant un nombre important de lames, plus précisément les lames pivotantes et rotatives, cela permet une coupe uniforme et efficace.

La capacité en pentes

Si votre terrain est constitué de dénivelés supérieurs à 20°, il faudra etre vigilant à choisir un robot disposant de suffisamment de puissance, afin qu’il puisse tondre le gazon sur vos pentes.

Les fonctionnalités de sécurité

Pour un appareil coupant, la sécurité est un critère important. Heureusement, la quasi-totalité des robots sont dotés de capteurs pour éviter les situations dangereuses (capteurs de soulèvement, d’inclinaison, de chocs…). Par ailleurs, les chassis sont dessinés pour limiter l’accès aux lames, et un bouton stop est toujours facilement accessible pour un arrêt instantané de l’appareil.

Lors de l’achat de votre tondeuse à gazon automatique, veillez à bien vérifier la présence de tous ces éléments de sécurité. Ensuite, lors de son utilisation, veillez également à rester vigilant en toutes circonstances.

La connectivité

Comme de nombreux appareils au sein de notre maison, la tondeuse à gazon devient autonome mais aussi connectée à nos smartphones et tablettes via Wi-Fi ou Bluetooth.

Toutes les marques proposent désormais une application iOs (pour iPhone) ou Android afin de contrôler votre tondeuse à distance. Les fonctionnalités peuvent différer, mais les plus performantes vous permettente de lancer ou arrêter une tonte à distance, visualiser la surface tondue et commander des pièces de rechange.

Certains modèles haut de gamme peuvent même envoyer un SMS ou une notification au propriétaire en cas de vol ou accident.

Quels sont les principaux modèles de robot tondeuse sans fil périphérique ?

Les tondeuses automatisées ne nécéssitant pas de fil périphérique sont une innovation très récente et encore peu au point, que peu de marques proposent. Ainsi, des fabricants très connus comme Gardena, Husqvarna, Worx ou Bosch, ne proposent que des modèles guidés par fil périphérique.

Le seul modèle qui n’a pas besoin de fil guide et actuellement en vente pour une utilisation domestique est la tondeuse Ambrogio L60, fonctionnant sur une technologie de capteurs. Celle-ci n’est pas sans défaut, car elle ne possède pas de station de charge et reste limitée aux  jardins ne dépassant pas 200m2.

Pour un utilisation profesionnelle et sur de plus grands espaces, cette marque a aussi dévéloppé le robot Ambrogio L400i Deluxe, fonctionnant sur une technologie GPS. Cependant, le prix de ce modèle atteint une somme à 5 chiffres, il n’est donc pas adapté à toutes les bourses.

De nombreux constructeurs travaillent sur différente technologies de tondeuses sans fil périphérique. Une campagne Indiegogo est actuellement en cours pour développer le Novabot, une tondeuse basée sur l’intelligence artificielle, qui bien sur fonctionnera sans câble périphérique.

Installation d’un robot tondeuse sans fil périphérique : comment procéder ?

L’installation d’un d’un robot tondeuse sans fil est facilité par l’absence de cable périphérique à installer pour délimiter les frontières de votr trrain.

Vous devrez néanmoins définir un emplacement idéal pour la station de recharge. Cet endroit doit répondre à certaines conditions :

  • Distance depuis la prise électrique selon la longueur du câble livré avec votre tondeuse à gazon ;
  • De préférence, à une localisation centrale au sein de la zone de tonte ;
  • Emplacement ombragé, à l’abri du gel et d’une forte exposition au soleil qui peuvent dégrader la durée de vie de vos batteries.
  • Espacé d’un arrosage automatique.

Le meilleur choix est de placer votre station de recharge au sein d’un abri pour robot tondeuse. Des recommandations spécifiques et des croquis d’exemples sont présentés dans les manuels fournis avec la tondeuse robot. Les distances de sécurité exigées doivent être respectées.

Comment entretenir son robot tondeuse sans fil ?

En comparaison d’une tondeuse thermique, un robot de tonte électrique néccéssite peu d’entretien : son moteur ne s’encrasse pas, ne possède pas de filtre, ne consomme pas d’huile ou de carburant…et n’a pas besoin de révisions annuelles.

Pour maximiser la durée de vie de votre robot tondeuse, il est cependant important d’effectuer un entretien régulier ainsi que des procédure pour la première tonte ainsi que l’hivernage.

Avant la première tonte de l’année

La première tonte de l’année est la plus difficile puisque l’herbe est haute et gorgée d’eau. Certains conseillent de la faire à l’aide d’un tondeuse thermique, mais votre tondeuse à gazon autonome peut très bien s’en charger. Seule condition : paramétrer une hauteur de coupe relativement haute (environ 10 cm), que vous baisserez au fil des prochaines tontes.

Généralement, la première tonte débute entre mi-mars et mi-avril, en fonction des conditions météo et de votre région. Avant de lancer cett première tonte, vérifiez l’état de marche de votre tondeuse :

  • Inspectez les lames : vous devez aiguiser les lames une fois chaque année pour garder leur efficacité. Vous pouvez réaliser ce travail vous-même, mais il est conseillé de confier le travail d’un professionnel pour plus de sécurité. Un chiffon épais peut vous aider à nettoyer ces dernières.
  • Examinez les roues pour avoir une bonne motricité. Au fil du temps, un amas d’herbe peut se former sur la roue, cela permet d’empêcher le bon fonctionnement de l’appareil.
  • Chargez votre tondeuse à 100%, elle s’est probablement déchargée durant le transport, ou l’hivernage.
  • Ajustez la programmation de tonte. Comme indiqué plus haut, veillez à effectuer la 1re tonte à une hauteur de 10 cm puis de baisser graduellement la hauteur de tonte à quelques mm.

L’entretien régulier

Bien qu’autonome, une tondeuse robot doit etre entretenue et nettoyée régulièrement afin de la garder en bon état. L’accumulation d’herbe au fil du temps, autour du mécanisme de coupe et des roues, peut réduire les performances de tonte et la mobilité de votre tondeuse.

Parmi l’entretien courant, vous devrez nettoyer régulièrement le châssis pour enlever les amas d’herbe coupé, notamment après un épisode pluvieux. Ceci peut se faire à l’aide d’une simple brosse, d’un chiffon humide et surtout de gants anti-coupures pour éviter tout accident. Veillez aussi à bien éteindre votre tondeuse avant toute manipulation.

L’hivernage

Quand effectuer la dernière tonte ?

À partir de l’automne, l’herbe pousse très lentement et tondre votre pelouse n’est donc plus nécéssaire. Il faut alors hiverner votre robot tondeuse, afin de lui donner une pause méritée et lui éviter les dégradations liées au froid, à la pluie, au gel ou à la neige.

Votre dernière tonte de l’année doit avoir lieu vers fin octobre ou début novembre, avant les premières gelées, mais dès que les températures sont régulièrement inférieures à 10 °C.

Quelles sont les étapes à suivre pour l’hivernage d’un robot tondeuse ?

Avant de ranger votre robot pour l’hiver, suivez les étapes suivantes  :

  1. Chargez la batterie à 100%. Cela empêchera l’appareil de trop se décharger pendant l’hiver et prolongera la durée de vie de la batterie.
  2. Désactivez tous les programmes de tonte.
  3. Nettoyez votre tondeuse, à l’aide d’une brosse et d’un chiffon humide, comme indiqué dans la section précédente. Profitez en pour inspecter vos lames et anticiper les réparations en vue de l’année d’après.
  4. Rangez-là en intérieur, dans un endroit sec et fermé, comme un garage ou un sous-sol.
  5. Protégez la station de charge. Celle-ci peut rester en extérieur, mais veillez à la couvrir (par exemple avec un sceau) et la débrancher de l’alimentation électrique. Elle sera ainsi mieux protégée des précipitations hivernales comme la pluie ou la neige.

En conclusion

Les robots tondeuses sans fil périphérique sont l’appareil idéal pour mettre en place une tonte automatisée, avec une expérience facilitée sans les soucis de l’installation de fils de guidage. Cette nouvelle technologie n’est cependant pas encore très répandue et l’offre de modèles est donc encore trop restreinte pour en faire une alternative viable aux tondeuses avec fil périphérique, qui restent les plus performantes.

Vous aimerez également....